Réforme de l’imposition du couple et de la famille 07.02.2013   -   Actuellement,   une   partie   des   couples   mariés   à   deux   revenus   et   des   rentiers   mariés   sont   désavantagés   fiscalement   par   rapport   à   des   concubins   vivant dans   la   même   situation.   Le   Conseil   fédéral   veut   corriger   cette   inégalité   fiscale. A   cet   effet,   il   propose   entre   autres   de   conjuguer   l'introduction   d'une   méthode   de   calcul dite   alternative   de   l'impôt.   D'après   les   estimations   du   Conseil   fédéral,   les   mesures   proposées   pourraient   entraîner,   dans   le   cadre   de   l'impôt   fédéral   direct,   une diminution   annuelle   des   recettes   de   l'impôt   fédéral   direct   d'environ   un   milliard   de   francs.   Ce   manque   à   gagner   devrait   être   compensé   par   des   réductions   des dépenses ou par une hausse d'autres impôts. Par   les   mesures   qu'il   propose,   le   Conseil   fédéral   souhaite   faire   en   sorte   que   le   droit   fiscal   n'influence   pas   le   choix   du   modèle   familial.   C'est   pour   cette   même   raison qu'il   s'est   prononcé   contre   l'initiative   «Initiative   pour   les   familles:   déductions   fiscales   aussi   pour   les   parents   qui   gardent   eux-mêmes   leurs   enfants»   déposée   par   l'UDC. Source: Département fédéral des finances Renforcement de la stabilitéé du secteur financier 13.02.2013   -   Le   Parlement   a   adopté   un   train   de   mesures   visant   à   renforcer   la   stabilité   du   secteur   financier   suisse. Afin   de   mettre   en   œuvre   les   règles   internationales du   Comité   de   Bâle   sur   le   contrôle   bancaire   (Bâle   III),   l'ordonnance   sur   les   fonds   propres   a   été   entièrement   révisée.   Les   modifications   sont   entrées   en   vigueur   le   1er janvier 2013. Les   grandes   banques   dont   la   faillite   pourrait   causer   des   dommages   considérables   à   l'économie   suisse   devront   remplir   des   exigences   complémentaires   en   matière   de fonds   propres   et   de   répartition   des   risques.   Elles   devront   aussi   présenter   à   l'autorité   de   surveillance   un   plan   d'urgence   efficace.   Le   train   de   mesures   comprend également   deux   mesures   d'urgence:   un   mécanisme   d'activation   d'un   volant   anticyclique   et   une   couverture   en   fonds   propres   axée   sur   les   risques   dans   le   domaine   des crédits   hypothécaires.   En   raison   de   la   hausse   excessive   de   l'endettement   hypothécaire   et   de   la   forte   progression   des   prix   de   l'immobilier,   il   est   nécessaire   de   ralentir la croissance du crédit. C'est pourquoi le volant anticyclique sera activé partiellement à partir du 30 septembre 2013. Source: Département fédéral des finances Accords sur l’imposition à la source 13.12.12   -   Des   accords   sur   l'imposition   à   la   source   ont   été   signés   avec   l'Allemagne   et   le   Royaume-Uni   en   automne   2012   ainsi   qu'avec   l'Autriche   en   avril   2012.   Ils prévoient   une   solution   tant   pour   la   régularisation   des   avoirs   non   encore   déclarés   au   fisc   que   pour   l'imposition   des   futurs   rendements   de   capitaux.   Le   Conseil   fédéral estime   que   les   accords   sur   l'imposition   à   la   source   constituent   un   moyen   de   remplacer   l'échange   automatique   d'informations.   Ils   protègent   la   sphère   privée   des   clients d'établissements bancaires et garantissent le recouvrement de créances fiscales justifiées des trois Etats partenaires. Alors   que   les   accords   signés   avec   le   Royaume-Uni   et   l'Autriche   sont   entrés   en   vigueur   le   1er   janvier   2013,   l'accord   avec   l'Allemagne   a   été   rejeté   par   le   parlement allemand. Des négociations visant la conclusion d'accords similaires sont en cours avec la Grèce et l'Italie. Source: Département fédéral des finances Accords sur l’imposition à la source Le   millésime   2012   peut   être   qualifié   d’année   à   succès   pour   les   Fonds   de   compensation   AVS/AI/APG.   Le   rendement   net   positif   sur   le   capital   investi,   hors   liquidités, s’élève à +7.0%. La   politique   d’investissement   différente   pour   chaque   assurance   sociale,   qui   tient   compte   des   engagements   financiers   spécifiques   à   chacune,   a   fait   une   nouvelle   fois ses preuves au cours de l’année écoulée. Ces mécanismes de gestion différenciée mis en place dès 2011 ont pu être renforcés et affinés en 2012. Dès   lors,   le   rendement   net   des   placements   pour   l’AVS   se   monte   à   +6.8%,   celui   de   l’AI   à   +4.5%,   alors   que   celui   des APG   s’élève   +6.8%.   Les   organes   des   Fonds   de compensation ont détaillé ces résultats lors d’une conférence de presse ce jour à Zurich. Ils ont également exposé leur politique en matière de gestion des risques. Les   Fonds   de   compensation   AVS/AI/APG   publieront   leurs   résultats   définitifs   et   audités   dans   un   communiqué   de   presse   diffusé   courant   mars   2013.   Source:   Office fédéral des assurances sociales